Juste après le scandale « porti porta », Dubaï suspend le visa de 30 jours à 20 pays africains

Libreville, (GM)- La crise économique soutenue que connaît actuellement Dubaï serait en partie imputable au scandale « porti porta »? Quoi qu’il en soit, la vérité est que ce dernier a jeté sur la ville, une sorte de discrédit qui a bien joué sur l’attractivité de la ville. Le pays a par la suite de ce scandale été indexée pour être le lieu d’un vaste réseau de prostitution déguisée et de trafics malsains.

Une réputation qui a nui fortement aux affaires. Conséquence, les autorités de Dubaï ont décidé de suspendre le visa à plusieurs pays africains. L’information est tombée le 18 octobre 2022 via un communiqué et vulgarisée depuis quelques jours seulement. Les raisons de cette décision n’ont pas été précisées. Mais beaucoup pensent que cela fait suite au scandale « porti porta ».

Les pays concernés sont entre autres le Ghana, la Sierra Leone, le Soudan, le Cameroun, le Nigeria, le Liberia, le Burundi, la République de Guinée, la Gambie, le Togo, la République démocratique du Congo, le Sénégal, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Congo, le Rwanda, le Burkina Faso, la Guinée-Bissau, les Comores et la République Dominicaine.

GM/M241

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 + 16 =